INFO FRANCETV INFO. Le siège de la CFDT vandalisé à Paris : le syndicat va porter plainte

Les vitrines du siège, situé dans le 19e arrondissement de Paris, ont été brisées dans la soirée.

La façade du siège de la CFDT à Paris a été saccagé, le 23 juin 2016.
La façade du siège de la CFDT à Paris a été saccagé, le 23 juin 2016. (FRANCESCO FONTEMAGGI / AFP)

Le siège de la CFDT situé dans le 19e arrondissement de Paris a été vandalisé, jeudi 23 juin. Contacté par francetv info, le syndicat a annoncé sa volonté de porter plainte. "La plupart des baies vitrées sont brisées. Les dégâts sont considérables.", a-t-on indiqué à francetv info. La police est sur place.

"C'est fini de trahir", tagué sur l'immeuble

Une centaine de personnes ont entamé une manifestation non autorisée et ont rejoint le quartier de Belleville vers 21h. C'est là qu'ils ont brisé les vitrines du syndicat, qui ne participe pas à la mobilisation contre la loi Travail. Les inscriptions "c'est fini de trahir" et "collabos" ont aussi été taguées sur l'immeuble.

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a évoqué sur Twitter une attaque d'"individus cagoulés". "Cette attaque violente est un coup direct porté à la démocratie", a-t-il affirmé.

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, a dénoncé une "atteinte intolérable à notre démocratie sociale".