Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Ajaccio : le responsable de la salle de prière vandalisée témoigne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Interview d'Abdel-Mounim El Khalfioui, le responsable de la salle de prière musulmane saccagée à Ajaccio.
FRANCE 3 CORSE
Article rédigé par
France Télévisions

Abdel-Mounim El Khalfioui, le responsable de la salle de prière, a répondu aux questions de France 3.

Deux jours après le saccage de la salle de prière musulmane du quartier des Jardins de l'Empereur à Ajaccio, Abdel-Mounim El Khalfioui, le responsable des lieux a répondu aux questions de France 3, dimanche 27 décembre. 

"Nous sommes contre tous ces actes de violence"

"Les gens qui ont agressé les pompiers et les policiers, il faut les punir", explique-t-il, en montrant les dégâts occasionnés par les manifestants et les exemplaires du Coran brûlés. Après l'agression de deux pompiers et d'un policier dans le quartier, des manifestants ont saccagé la salle de prière dans le cadre d'une expédition punitive.

"Nous sommes contre tous ces actes de violence, mais ça ne justifie pas le fait d'aller vandaliser une salle de prière", explique Abdel-Mounim El Khalfioui. Des jeunes Corses sont venus nous proposer leurs services. Ça nous a touchés, c'est un message fort de leur part." La salle, qui accueille en temps normal plusieurs dizaines de fidèles, devrait rester fermer pendant au moins une semaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incidents à Ajaccio

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.