Cet article date de plus de cinq ans.

Corse : l'appel à l'apaisement entendu

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Corse : l'appel à l'apaisement entendu
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les élus nationalistes ont été écoutés. Le calme semble revenu après les incidents de ces derniers jours. Le point avec France 3.

Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni ont condamné ce lundi 28 décembre les manifestations racistes qui ont eu lieu ce week-end à Ajaccio. Des membres de la communauté musulmane sont allés rendre visite aux pompiers blessés le soir du réveillon de Noël. Une visite nécessaire pour ces habitants du quartier populaire des Jardins de l'Empereur. Malgré les gestes de sympathie, les pompiers d'Ajaccio sont encore sous le choc.

Retour au calme

Tout juste élu à la tête du Conseil exécutif de Corse, le nationaliste Gilles Simeoni a rendu visite aux pompiers et s'est entretenu avec des représentants de la communauté musulmane, tentant à chaque fois de rassurer. "Nous aurons du travail à faire ensemble, du travail de fond, pour éviter les logiques de ghetto, pour éviter les logiques d'exclusion, pour que les gens qui sont nés ici et qui y vivent se sentent complètement et pleinement Corses, pour que ceux qui ne sont pas Corses soient respectés dans leur identité, dans leur culture, dans leur travail et dans leur famille", a-t-il déclaré. Après les évènements de ces derniers jours, nombreux sont ceux à Ajaccio qui souhaitent désormais que leur ville retrouve le calme et la sérénité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incidents à Ajaccio

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.