L'incendie en Gironde dû à une négligence ?

En direct de Saint-Jean-d'Illac, Julien Bigard revient sur le feu de forêt qui a ravagé 600 hectares en quelques jours.

France 3

Ce mardi 28 juillet, le calme est revenu en Gironde. L'incendie qui s'est déclaré vendredi est stabilisé. 600 hectares de forêt sont partis en fumée et la situation est toujours sensible. Pour preuve : 450 pompiers veillent encore.

Reste à déterminer la cause du sinistre. Aucune piste n'est encore écartée, mais "la thèse accidentelle semble privilégiée ce soir par les enquêteurs", rapporte Julien Bigard depuis Saint-Jean-d'Illac. Un périmètre d'une dizaine de m² a été ratissé en lisière de forêt, à proximité d'une route, où l'incendie a débuté.

A cause d'un mégot de cigarette ?

Aucun objet incendiaire n'a été identifié jusqu'à présent. "Les gendarmes penchent donc pour la thèse de la négligence, celle d'un automobiliste qui aurait jeté son mégot de cigarette. Les témoignages vont d'ailleurs dans ce sens. Les enquêteurs cherchent à identifier une dizaine de véhicules qui auraient emprunté la route peu de temps avant l'incendie", conclut le journaliste de France 3.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
(MEHDI FEDOUACH / AFP)