Incendies en Gironde et dans les Landes : les animaux, victimes collatérales des feux

Publié Mis à jour
Incendies : les animaux, victimes collatérales des feux
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Lay, N.Fleury, T.Breton, F.Cardoen, @RevelateursFTV - France 2
France Télévisions

Les feux à répétition que connaît la France à l’été 2022 impactent les vies humaines, mais aussi celles des animaux. Ces derniers se retrouvent souvent affamés, déshydratés, voire perdent la vie dans les flammes.

Une biche se cache derrière des troncs d'arbre calcinés. Elle a le regard inquiet, hagard. Le cliché a été pris il y a deux jours, dans le sud de la Gironde. Elle se croit à l'abri, mais, rongés par les flammes, les pins menacent de s'effondrer. Dans leur lutte contre le feu, des pompiers ont sauvé des vies humaines, mais aussi des animaux. Une biche revient sur son territoire, pourtant calciné par les flammes. L'animal est complètement désorienté, sur un sol brûlant.

Les écureuils roux particulièrement touchés

"On a des animaux qui sont brûlés aux pattes, qui n'ont pratiquement plus de pattes (…). Le sol est brûlant sur des fois 80 cm. On a dû euthanasier des animaux qui allaient très bien, mais qui avaient des pattes tellement brûlées qu'on ne pouvait rien faire", rapporte Patrick Meng, membre de l'association Animal protect. Parmi les animaux les plus touchés, il y a les écureuils roux. Les associations, dont la Ligue pour la protection des oiseaux Aquitaine, en ont recueilli une quarantaine. Ils manquent de nourriture le plus souvent. Pour le moment, impossible de savoir combien d'animaux ont péri dans les incendies.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.