Vague de chaleur : comment prévenir les incendies, notamment favorisés par des sols asséchés ?

Publié
Vague de chaleur : comment prévenir les incendies, notamment favorisés par des sols asséchés ?
France 3
Article rédigé par
C. Vérove, V. Gaglione, S. Dauba, J. Poissonnier, J. Delage, P. Foucaud, S. Pichavant, A. Guillot, N. Jauson - France 3
France Télévisions

Avec une telle vague de chaleur, les risques d'incendie sont multipliés. Dans le Gard, en quelques jours, 184 hectares sont déjà partis en fumée.  

Ils tentent de contenir les feux qui embrasent la forêt. Depuis le ciel ou dans les broussailles, près de Nîmes (Gard), 133 pompiers ont fait face aux flammes ayant frôlé des habitations, lundi 13 juin. Cette saison des feux est très précoce. Ils sont favorisés par des chaleurs exceptionnelles et des sols asséchés. "Au regard de la végétation et de son état, on peut dire qu'on a un mois, un mois et demi d'avance sur des saisons classiques", explique le commandant Jérôme Jallet, de la SDIS 30.   

Vigilance permanente 

Les pompiers sont donc sur le qui-vive. En Charente-Maritime, la vigilance est permanente. Sur des tours, plusieurs caméras ont été installées pour déclencher les secours à la moindre flammèche. "Ces indicateurs sont calés sur la météorologie et sur l'état de la végétation. En fonction de ces indicateurs qui sont communiqués quotidiennement sur un site internet, nous adaptons notre dispositif", précise le commandant Samuel Cessac, de la SDIS 17. Les feux de moisson, extrêmement rapides, menacent aussi les cultures. Pour s'en protéger, un agriculteur rencontré par France Télévisions a choisi de travailler plus tôt le matin et d'éviter d'utiliser des machines qui favorisent les incendies. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.