Seine-Maritime : l'incendie dans la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher près du Havre est éteint

L'incendie, qui a démarré dans la nuit, est désormais éteint, précise l'entreprise Total. 

Le feu s\'est déclaré vers 4 heures du matin dans la raffinerie Total de Gonfreville-l\'Orcher (Seine-Maritime), le 14 décembre 2019.
Le feu s'est déclaré vers 4 heures du matin dans la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), le 14 décembre 2019. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

L'incendie qui s'était déclaré tôt samedi 14 décembre à la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime) est désormais éteint, indique Total à France Bleu Normandie.

À 18h samedi soir, "il reste un petit feu secondaire en hauteur dans une unité mais la direction de Total considère que l'incendie est éteint". Toujours selon la direction, la raffinerie n'est pas mise à l'arrêt mais va fonctionner partiellement. Le feu s'était déclaré vers 4 heures du matin.

Pas de toxicité selon la préfecture 

Selon la préfecture, "des mesures d’évaluation du risque chimique pour les populations (essentiellement les personnels travaillant sur la zone industrielle), réalisées par le SDIS, n’ont pas fait apparaître d’élément de toxicité (dioxyde de soufre, dioxyde d’azote, hydrogène sulfuré, monoxyde de carbone)". Le dégagement de fumée s'est étendu sur plusieurs communes : Sandouville, Rogerville, d’Oudalle, Gonfreville l’Orcher, Saint Vigor-d’Ymonville.

Selon les informations communiquées par Total, le feu a pris sur "une pompe de charge d'alimentation de la distillation atmosphérique de la raffinerie". La sirène du plan d’opération interne (POI) du site a été déclenchée dans la nuit, à 4h10 du matin. 

"Les moyens conséquents d'intervention internes de la plateforme Normandie ont été immédiatement déployés. Les autorités compétentes ainsi que le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) ont été prévenus", précise le communiqué de l'entreprise. L'incendie n'a pas fait de victime.