Réflexion faite : mon voisin, c’est l’enfer

L’incendie qui a fait dix morts dans le 16e arrondissement de Paris en début de semaine a beaucoup ému. Anne-Sophie Moreau, rédactrice en chef de "Philonomist", revient sur ce drame.

Un incendie meurtrier et sans doute criminel a tué dix personnes en début de semaine dans le 16e arrondissement de Paris. Un terrible drame qui a ému et qui pose question. La rédactrice en chef de Philonomist, Anne-Sophie Moreau, revient sur les origines philosophiques de la relation avec son voisin. "C’est un événement choquant, provoqué volontairement par une voisine dans l’immeuble. Mais au-delà de ces circonstances particulières, ce qui est intéressant, c’est de se demander pourquoi cet événement ravive une peur profonde qui est en chacun de nous. À savoir que notre ennemi mortel puisse être votre voisin de palier…", explique Anne-Sophie Moreau.

Le voisin, notre ennemi ?

Quel philosophe permet de comprendre ça ? "Il est intéressant de lire Arthur Schopenhauer, connu pour son pessimisme", dit-elle. "Il dit que nous sommes comme des proleptiques, nous nous rapprochons les uns des autres pour nous réchauffer, mais nous nous retrouvons à nous piquer à cause de nos épines. Nous avons tous besoin de vivre les uns à côté des autres, mais nous finissons par détester notre voisin", ajoute-t-elle. Une proximité qui rend insupportable ? "Oui, mais pas seulement. Le voisin est celui que je redoute parce qu’il est mon semblable. C’est ce qui le rend inquiétant", avance Anne-Sophie Moreau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Anne-Sophie Moreau.
Anne-Sophie Moreau. (France 3)