Incendies : les pompiers en alerte face aux départs de feu dans le Gard

Publié
Incendies : les pompiers en alerte face aux départs de feu dans le Gard
France 2
Article rédigé par
D. Schlienger, V. Gaglione, S. Dauba, A. Etienne - France 2
France Télévisions

Dans le Gard, 600 pompiers sont sur le qui-vive dans la crainte d'une reprise des incendies, qui ont ravagé, lundi 13 juin, 200 hectares. Les conditions restaient, mardi, très défavorables avec la chaleur, la sécheresse et le vent.  

Comme en plein mois d'août, des hauts panaches de fumée ont été visibles dans le ciel de Lozère, mardi 14 juin. Seuls les canadairs pouvaient accéder facilement à la zone. Avec les rafales de vent, le feu sautait de cime en cime. Au total, 470 hectares de forêt ont brûlé sur la commune de Mas-Saint-Chély (Lozère), et le feu n'est toujours pas fixé. Un peu plus au Sud, dans le Gard, les dernières 48 heures ont été dévastatrices.    

Des brasiers formés en quelques secondes   

À Serviers-et-Labaume (Gard), lundi 13 juin, une trentaine de départs de feu ont été enregistrés et près de 200 hectares ont été réduits en cendres. Avec la sécheresse, le feu peut reprendre à tout instant. De petites flammèches se transforment même en quelques secondes en petits brasiers. Alors, chaque minute compte. "Il y a encore des bois qui sont très chauds, qui sont incandescents sans qu'on les voie. À un moment donné, ça rencontre des matériaux qui n'ont pas encore brûlé, et qui peuvent brûler. Ça s'enflamme, et ça repart", explique le lieutenant-colonel Benoît Maurin, de la SDIS 26. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.