Incendies domestiques : les comportements à risque

Un incendie domestique se déclenche toutes les deux minutes en France. Certaines mauvaises habitudes peuvent s'avérer dangereuses.

FRANCE 2

80% des personnes interrogées ne sont pas conscientes du risque d'incendie domestique, selon une étude de l'association Attitude Prévention. Par facilité, par habitude, on va laisser toute une série d'appareils électriques allumés jour et nuit. Cela peut être le cas pour le fer à repasser, des aliments en cuisson dans une cuisine ou encore le feu ouvert dans la cheminée, et les bougies allumées dans une pièce sans personne.

Des risques multipliés avec les décorations de Noël

Il est obligatoire d'avoir un détecteur de fumée dans son logement. "C'est la bonne nouvelle de cette étude, plus de 90% des personnes connaissent cette obligation, 80% la respectent (...) Rappelons que dans les incendies, ce ne sont pas les flammes qui tuent, mais généralement les fumées et les gaz toxiques provoqués par l'incendie", précise le journaliste Hakim Abdelkhalek sur le plateau du 13 Heures. La période des fêtes est également propice aux risques d'incendie, avec le sapin et ses guirlandes qui peuvent s'embrasser très vite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les détecteurs de fumée sont obligatoires dans tous les logements.
Les détecteurs de fumée sont obligatoires dans tous les logements. (AFP)