Incendies : des aides fiscales vont être accordées aux particuliers, entreprises et collectivités sinistrés

Les ménages pourront notamment bénéficier d'un délai exceptionnel de prélèvement de l'impôt sur le revenu, ainsi que d'une suspension des impôts locaux, selon le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une maison brûlée à Belin-Béliet (Gironde), le 11 août 2022. (MAXPPP)

Un coup de pouce bienvenu pour les Français touchés par les incendies. Le gouvernement va accorder des aides fiscales aux foyers, entreprises et collectivités sinistrés par les brasiers qui ont ravagé l'Hexagone ces dernières semaines, a annoncé le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal, lundi 15 août.

Dans un entretien au Dauphiné libéré (article payant), le ministre délégué explique qu'une "cellule incendies" sera créée d'ici une semaine "à la direction des finances publiques, en lien avec les Urssaf"pour mettre en place "une sorte d'amortisseur fiscal". Gabriel Attal évoque "principalement trois mesures" pour les ménages touchés : un délai exceptionnel de prélèvement de l'impôt sur le revenu, une suspension des impôts locaux (taxe foncière et taxe d'habitation), et une potentielle révision à la baisse des valeurs locatives "en fonction de la dépréciation des biens".

Une année record pour les incendies en France

Les entreprises pourront également bénéficier de "reports de paiement des échéances fiscales" et d'un remboursement accéléré des crédits de TVA ou de CICE. Enfin, "on continuera à augmenter les moyens dédiés à la lutte contre les incendies lors du prochain budget", a promis le ministre, "avec des crédits supplémentaires pour la sécurité civile".

Les nombreux incendies qui ont touché la France ces dernières semaines, aggravés par les vagues de chaleur à répétition, ont brûlé des surfaces record depuis le début du recueil des données satellitaires en 2006, selon le système européen d'information sur les feux de forêts. Un lourd bilan qui implique de "tirer des leçons de ce qui s'est passé", note Gabriel Attal, qui assure que "nous ferons évoluer nos moyens d'action et d'anticipation". Une fois les incendies éteints, Emmanuel Macron va justement réunir l'ensemble des acteurs des départements concernés afin de réfléchir au "modèle de prévention et de lutte contre les incendies" en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.