Incendies dans l’Hérault : vers la piste criminelle ?

Publié
Incendie dans l’Hérault : vers la piste criminelle ?
FRANCE 3
Article rédigé par
T. Petit, C. Vérove, A. Rémond, F. Fontaine - France 3
France Télévisions

Les deux incendies de l’Hérault se sont déclarés quasi simultanément à seulement 1,5 km de distance. Une enquête a été ouverte par le parquet de Montpellier et un suspect, un sapeur-pompier volontaire, a été interpellé et placé en garde à vue.

Des départs de feu quasi-simultanés, très proches géographiquement l’un de l’autre. Depuis 24 heures, les enquêteurs cherchent activement à établir l’origine de ces incendies. Pour le maire de Saint-Bauzille-de-la-Sylve (Hérault), la piste criminelle ne fait aucun doute. Au milieu des arbres calcinés, les gendarmes auraient retrouvé des indices précieux, selon le maire. "C’était un récipient en fer, style une casserole ou a priori auraient été mis des cendres ou des vrais actifs dedans", explique Grégory Bro, maire de Saint-Bauzille-de-la-Sylve.

Trois départs de feu

"À priori, ce système de mise à feu a été retrouvé sur les deux départs de feu, de Gignac (Hérault) et de Saint-Bauzille", poursuit le maire. La propriétaire d’un gîte est la première à avoir donné l’alerte mardi 26 juillet. Mardi, vers 10 h 30, un premier démarre dans la forêt de Gignac. Quelques minutes plus tard, un deuxième, à seulement 1,5 km. Dans la nuit, un troisième s’est déclaré à Saint-Paul-et-Valmalle (Hérault). Les riverains s’inquiètent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.