Incendies dans le Gard : 11 maisons et 620 hectares détruits

Un homme, interpellé en flagrant délit alors qu'il allumait des feux sur la commune de Quissac, a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Récidiviste, il a été placé en hôpital psychiatrique.

Les feux, dont 31 se sont déclarés simultanément, portés par des vents chauds et la sécheresse extrême de la végétation, ont mobilisé 550 sapeurs-pompiers et 180 véhicules de secours qui ont travaillé toute la nuit.
Les feux, dont 31 se sont déclarés simultanément, portés par des vents chauds et la sécheresse extrême de la végétation, ont mobilisé 550 sapeurs-pompiers et 180 véhicules de secours qui ont travaillé toute la nuit. (FRANCE 3)

Touché par une vague de chaleur sans précédent, le Gard a été frappé, vendredi 28 juin, par une soixantaine d'incendies qui ont brûlé 557 hectares et 11 maisons, selon les pompiers, dans un bilan communiqué samedi 29 juin. Certains feux n'étaient pas encore fixés, à Garons et Saint-Gilles notamment. Les pompiers ajoutent que quatre hangars et  quatre mobil-homes ont brûlé et que quatre chevaux ont péri dans les incendies.

Les feux, dont 31 se sont déclarés simultanément, portés par des vents chauds et la sécheresse extrême de la végétation, ont mobilisé 550 sapeurs-pompiers et 180 véhicules de secours toute la nuit, marquée par des températures tournant autour de 30 °C. Vendredi après-midi dans le Gard, le thermomètre a grimpé jusqu'à près de 46 °C.

Un homme, interpellé en flagrant délit alors qu'il allumait des feux à Quissac, a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Récidiviste, il a été placé en hôpital psychiatrique.