Incendies au Canada : plus de 100 millions d'habitants des Etats-Unis concernés par des alertes à la qualité de l'air

Ces alertes concernent la majeure partie du nord-est des Etats-Unis, de Chicago au nord, jusqu'à Atlanta au sud.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un brouillard causé par les incendies au Canada à New York (Etats-Unis), le 7 juin 2023. (ANGELA WEISS / AFP)

Plus de 100 millions d'Américains sont concernés, mercredi 7 juin, par des alertes "orange" à la qualité de l'air, a déclaré à l'AFP l'agence de protection de l'environnement (EPA). En cause : la fumée provoquée par des incendies au Canada. Les autorités s'inquiètent pour la santé des personnes fragiles (aînés, asthmatiques, enfants...). La Maison Blanche a appelé cette partie de la population à "prendre des précautions, en particulier si vous avez des problèmes de santé".

Ces alertes concernent la majeure partie du nord-est des Etats-Unis, de Chicago au nord, jusqu'à Atlanta au sud. La qualité de l'air dans cette zone "est principalement impactée par les feux canadiens, même si d'autres émissions de pollution localement et la météorologie peuvent également jouer un rôle", a précisé l'EPA. De nombreuses grandes villes, comme New York et Washington, ont également été concernées mercredi par une alerte rouge, ce qui signifie que l'ensemble de la population peut également ressentir des effets sur sa santé (effets alors aggravés pour les personnes fragiles).

L'EPA est l'agence chargée de surveiller la qualité de l'air aux Etats-Unis, et utilise un indice allant de zéro à 500. Entre 0 et 50, la qualité de l'air est considérée comme bonne. L'alerte orange correspond à un niveau supérieur à 100.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.