Incendies dans les Bouches-du-Rhône : la piste criminelle envisagée

Un homme a été interpellé et placé en garde dans le cadre de l'enquête sur l'incendie qui fait rage dans les Bouches-du-Rhône depuis la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 août.

France 2

Un homme qui se trouvait à proximité d'un des départs de feu dans les Bouches-du-Rhône a été interpellé mercredi 10 août. "La garde à vue de cet homme a été prolongée ce soir. Il s'agit d'un marseillais âgé d'une cinquantaine d'années (...) Il avait été vu par des riverains sur un terrain privé où il n'avait à priori rien à faire", indique Ambroise Bouleis, en duplex de Marseille pour France 2.

Inconnu des services de police

Si l'homme, inconnu des services de police, ne parvient pas à expliquer aux enquêteurs la raison de sa présence sur les lieux de son interpellation, ces derniers n'ont cependant pas grand-chose à lui reprocher. "Des analyses ont été lancées, à la recherche de traces de combustibles ou de carburants. Les premiers résultats semblent ne rien donner", poursuit le journaliste, qui ajoute que la piste criminelle est sérieusement envisagée, accréditée par les troublantes simultanéités des départs de feu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pompier lutte contre les flammes, le 11 août 2016, dans le nord de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Un pompier lutte contre les flammes, le 11 août 2016, dans le nord de Marseille (Bouches-du-Rhône). (MAXPPP)