Incendie en Gironde : les habitants toujours évacués

Quatre jours après le feu déclaré en Gironde, les habitants de la région ne peuvent toujours pas rentrer chez eux.

FRANCE 3

C'est le feu de forêt le plus important de cinq ans. Quatre jours après l'incendie qui s'est déclaré en Gironde, la situation reste très délicate pour les habitants. À Pessac, dans le gymnase de la commune, des dizaines de lits de camp sont vides. Hier, dimanche 26 juillet, le gymnase qui accueillait les évacués s'est vidé petit à petit.

Depuis vendredi, un millier d'habitants ont dû quitter leur logement. La majorité d'entre eux sont hébergés par des amis ou de la famille. C'est le cas de Fabien Salvert qui a trouvé refuge chez ses parents, partis en vacances. "Quitter sa maison, c'est angoissant (...) mais je suis heureux de dormir dans mon ex-chambre, cela faisait six ans que ça ne m’était pas arrivé", explique-t-il à France 3.

Zone de sécurité

Pour lui, impossible de rentrer chez lui. Un périmètre de sécurité a été établi autour du quartier de sa maison. Le feu risque en effet à tout moment de reprendre. "C'est compliqué, ça rajoute un peu de stress, on n’a pas besoin de ça. Je peux comprendre qu'il y a des raisons de sécurité qui priment sur le reste", commente Fabien Salvert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pompiers luttent contre un incendie de pinède, à Saint-Jean-d\'Illac (Gironde), le 24 juillet 2015.
Les pompiers luttent contre un incendie de pinède, à Saint-Jean-d'Illac (Gironde), le 24 juillet 2015. ( MAXPPP)