Incendie de Schiltigheim : le suspect de 22 ans mis en examen et placé en détention provisoire

Il a été mis en examen, jeudi, pour "destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes".

Des pompiers éteignent un incendie, le 3 septembre 2019, à Schiltigheim (Bas-Rhin).
Des pompiers éteignent un incendie, le 3 septembre 2019, à Schiltigheim (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)

L'homme de 22 ans suspecté d'avoir provoqué l'incendie de Schiltigheim (Bas-Rhin), dans la nuit du lundi 2 au mardi 3 septembre, a été mis en examen et placé en détention provisoire, jeudi, a annoncé le parquet de Strasbourg. Il est poursuivi pour "destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes avec cette circonstance que les faits ont entraîné la mort d'un jeune garçon de 11 ans".

"Aucun mobile particulier n'a en l'état été avancé par l'intéressé à ses actes incendiaires : pas de vengeance, pas de visée utilitaire, pas un acte politique ou religieux", précise la procureure de la République, Yolande Renzi. Cette dernière ajoute que le prévenu se trouve en état de récidive légale, du fait d'une précédente condamnation pour des faits de "dégradation d'un bien par un moyen dangereux pour les personnes" commis, mineur, en 2014.