Cet article date de plus d'un an.

Incendie dans les Pyrénées-Orientales : Gérald Darmanin se rend sur place

Le ministre de l'Intérieur est attendu en fin d'après-midi au poste de commandement des pompiers d'Opoul-Perillos, alors que "l'incendie n'est pas complètement fixé", selon la préfecture.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des hectares de végétation brûlés à Opoul-Périllos (Pyrénées-Orientales), le 28 juin 2022. (MAXPPP)

Un déplacement pour constater l'étendue des dégâts. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, se rend mercredi 29 juin dans les Pyrénées-Orientales, où un incendie a détruit plus de 1 000 hectares de végétation depuis mardi. L'occasion pour lui d'"apporter [son] plein soutien aux services de l'Etat, sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs déployés face à de violents incendies", a-t-il tweeté à la mi-journée.

La préfecture a précisé à l'AFP que Gérald Darmanin était attendu en fin d'après-midi au poste de commandement des pompiers d'Opoul-Périllos, alors que "l'incendie n'est pas complètement fixé".

Encore 250 pompiers sur place

Le feu, qui a ravagé au moins 1 080 hectares entre Opoul-Périllos et Salses-le-Château, à une vingtaine de kilomètres de Perpignan, ne menace plus "aucune habitation", ont précisé les pompiers qui restent "vigilants" de crainte que le vent tourne et se renforce dans l'après-midi.

Au total 350 pompiers ont été déployés sur cette zone depuis mardi, dont des renforts venus d'autres départements d'Occitanie et du Sud-Est pour lutter contre cet incendie, qui n'a pas fait de blessé.

Le préfet a précisé à la presse que 250 pompiers étaient encore sur place mercredi à la mi-journée. Il a ajouté que des enquêtes allaient être ouvertes du fait de la détection de huit départs de feu au total dans la seule journée de mardi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.