"Rappelez d'ici 24 à 48 heures" : on a testé le numéro vert mis en place après l'incendie de Lubrizol

Le numéro vert mis en place par le gouvernement doit répondre aux questions des habitants de la région de Rouen. Mais tous les appels ne recoivent pas de réponse concluante, comme l'a constaté franceinfo.

Le numéro vert mis en place par le gouvernement a essentiellement répondu à des questions sur la comestibilité des fruits et des légumes et sur la potabilité de l\'eau.
Le numéro vert mis en place par le gouvernement a essentiellement répondu à des questions sur la comestibilité des fruits et des légumes et sur la potabilité de l'eau. (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

"La plateforme d'information dédiée à l'accident de Rouen", dit le message d'accueil aux habitants qui téléphonent au 0 800 009 785, le numéro vert mis en place mercredi 3 octobre par le gouvernement après l'incendie de Lubrizol de Rouen. Pour tester cette plateforme basée à Orléans, nous nous sommes mis dans la peau d'un habitant de la banlieue rouennaise.

"J'aurais voulu savoir si je pouvais consommer les légumes de mon jardin ?
– Est-ce que vous faites partie de la liste des villes concernées, par rapport à ça ? répond l'opérateur.
– Je ne sais pas, j'habite à Isneauville.
– Je n'ai pas d'information sur toutes les villes qui sont concernées.
– Parce que moi ce qui m'inquiète plus c'est ce qui serait tombé dans le jardin sur le toit.
– Effectivement, par rapport à ça il faudrait attendre plus d'informations par rapport à votre ville précisément."

Un numéro joignable 7 jours sur 7 

"Vous rappelez d'ici 24 à 48 heures, on vous donnera les éléments de réponse", conclut l'interlocuteur du 0 800 009 785. Selon le gouvernement les huit téléopérateurs s'appuient sur les informations de la préfecture et de l'Autorité régionale de santé (ARS). À 18 heures mercredi soir, la plateforme avait reçu 158 appels, avec le plus souvent des questions d'ordre sanitaire, précise un autre opérateur.

Cet autre téléconseiller énumère quelques-unes des questions qui lui sont posées par des habitants inquiets. "Au niveau des retombées, est-ce que c'était toxique ou pas, si c'était normal qu'il y ait eu des migraines ? Là, poursuit-il, je réponds qu'il y a des analyses qui ont été effectuées en dessous du seuil de toxicité et je conseille, par sécurité, de consulter le médecin pour voir s'il n'y a pas plus de complications." Pour l'instant, les questions portaient principalement sur la comestibilité des fruits et des légumes et sur la potabilité de l'eau.

Ouvert de 8 heures à 20 heures 7 jours sur 7, le numéro vert 0 800 009 785 restera disponible jusqu'à la fin de la crise. Il permet "aux personnes inquiètes de pouvoir recueillir des informations" sur les conséquences sanitaires et environnementales de ce spectaculaire incendie qui a dévasté le 26 septembre 2019 l'usine Lubrizol. 

On a testé le numéro vert mis en place après l'incendie de Lubrizol
--'--
--'--