Lubrizol : l'enquête sur le terrain pour identifier l'origine de l'incendie débute

Plus de 130 plaintes ont été déposées dans ce dossier, principalement pour "mise en danger de la vie d’autrui".

Des barils brûlés sur le site de l\'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Martime), le 27 septembre 2019.
Des barils brûlés sur le site de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Martime), le 27 septembre 2019. (LOU BENOIST / AFP)

Douze jours après l'incendie, les enquêteurs vont enfin pouvoir pénétrer dans l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime). Le parquet de Paris a annoncé, mardi 8 octobre, le début des investigations sur la zone du sinistre. L'enquête n'a pas encore permis à ce jour de "déterminer les causes de l'incendie ni de localiser avec certitude" son origine du 26 septembre.

"La persistance de points chauds sur les sites concernés ne permettait pas jusqu'à présent de procéder aux constatations sur le terrain" où ont brûlé 5 253 tonnes de produits chimiques sur le seul site de l'usine, a expliqué le procureur de Paris dans un communiqué. "Ces opérations dureront plusieurs jours", précise encore le communiqué.

Plus de 130 plaintes ont été déposées dans ce dossier, a ajouté le procureur de la République de Paris Rémy Heitz, principalement pour "mise en danger de la vie d’autrui".