Incendie de l'usine Lubrizol : conséquences désastreuses pour les commerçants de Rouen

L'incendie de l'usine Lubrizol a aussi des effets désastreux sur l'économie locale. Des restaurateurs de Rouen (Seine-Maritime) estiment avoir perdu la moitié, voire tous leurs clients. Les hôtels aussi sont à la peine.

FRANCE 2

La terrasse est déserte. Un restaurant installé sur les quais de la rive droite de Rouen (Seine-Maritime) a vu sa fréquentation s'écrouler depuis l'accident. Situé à moins de 1 500 mètres de l'usine Lubrizol, l'établissement était aux premières loges, comme le montre une photo prise depuis la terrasse le jour de l'incendie. "Les gens ont eu peur (...), là, ils commencent un peu à ressortir, mais on le ressent vraiment sur l'activité. On a perdu 90% de notre fréquentation", explique Déborah Lupart, employée du Bistrot-en-Seine.

"On ne sait pas ce que l'on va faire"

Le patron s'inquiète de voir la clientèle fuir les quais. "On ne sait pas ce que l'on va faire. J'ai entendu des restaurateurs au Havre et à Deauville (Calvados) qui ont bien bossé le week-end dernier parce que les habitants de Rouen sont tous partis sur la côte normande. Nous, par contre, c'était très calme", regrette Bruno Dura, directeur du Bistrot-en-Seine. Dans le centre-ville historique, les bars et les restaurants s'en sortent mieux d'après un syndicat professionnel. Les hôtels aussi accusent une baisse de fréquentation notable.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 27 septembre 2019
L'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 27 septembre 2019 (LOU BENOIST/AFP)