Incendie à l'usine Lubrizol : Normandie Logistique nie être à l'origine du feu

Le directeur général de Normandie Logistique, usine voisine de Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), a nié qu'un départ de feu ait eu lieu dans ses locaux, dont plusieurs tonnes de produits chimiques ont également brûlé jeudi 26 septembre.

FRANCE 2

Le Sénat a voté, jeudi 10 octobre, la création d'une commission d'enquête concernant l'incendie de l'usine de Lubrizol à Rouen (Seine Maritime). Mais ce qui est à retenir est la prise de parole de l'entreprise voisine, Normandie Logistique, soupçonnée d'être à l'origine du feu. "L'incendie n'est pas parti de nos locaux", a assuré Christian Boulocher, son directeur général, qui communiquait pour la première fois. "Nous ne stockons pas de produits à haute toxicité", a-t-il assuré.

Plus de 4 000 de produits Lubrizol entreposés

"Nous entreposons des produits combustibles dont la nature et la quantité sont conformes aux normes et limites prescrites", a ajouté le dirigeant de l'entreprise un temps visée comme étant à l'origine de l'incendie. Normandie Logistique stockait au total 9 000 tonnes de produits, dont 4 151 tonnes provenaient de Lubrizol. L'entreprise s'engage à fournir à l'État la liste complète des produits qui ont brûlé.

Le logo de l\'entreprise Normandie Logistique à Rouen (Seine-Maritime), le 8 octobre 2019.
Le logo de l'entreprise Normandie Logistique à Rouen (Seine-Maritime), le 8 octobre 2019. (LOU BENOIST / AFP)