EN IMAGES. Après l'incendie de l'usine Lubrizol, des traces d'hydrocarbures souillent Rouen et sa région

De nombreux habitants ont posté sur les réseaux sociaux des images des conséquences de l'incendie qui a ravagé l'usine, classée Seveso.

Vue aérienne de l\'incendie de l\'usine Lubrizol de Rouen, le 27 septembre 2019.
Vue aérienne de l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, le 27 septembre 2019. (SDIS / AFP)

Un panache de fumée impressionnant, une odeur qui prend à la gorge, des traces d'hydrocarbures qui retombent au sol, et des informations plus que parcellaires... Deux jours après l'incendie qui a ravagé l'usine Lubrizol de Rouen, classée Seveso, les habitants de la région vivent avec les désagréments liés au sinistre et craignent les effets sur leur santé, malgré les déclarations rassurantes des autorités.

Depuis jeudi, les Rouennais vivent avec un impressionnant dégagement de fumée au-dessus de leur tête. Inquiets, certains se sont munis de masques pour sortir, tandis que d'autres ont préféré rester cloîtrés chez eux ou fuir la ville. Les rues de la cité normande restent ainsi bien vides en cette fin de semaine.

Un habitant de Rouen porte un masque à gaz, à proximité de l\'usine Lubrizol en feu, le 26 septembre 2019.
Un habitant de Rouen porte un masque à gaz, à proximité de l'usine Lubrizol en feu, le 26 septembre 2019. (BEAUFILS / SIPA)

Les habitants de Rouen ont déserté les rues de la ville, le 26 septembre 2019, après l\'incendie de l\'usine Lubrizol.
Les habitants de Rouen ont déserté les rues de la ville, le 26 septembre 2019, après l'incendie de l'usine Lubrizol. (MAXPPP)

Jeudi, les pluies sur la région ont fait retomber certaines de ces particules au sol, souillant les abords immédiats du site, mais aussi des jardins, des trottoirs et des cours d'eau.

Des traces d\'hydrocarbures souillent le sol du site de l\'usine Lubrizol, à Rouen, le 27 septembre 2019, au lendemain de l\'incendie.
Des traces d'hydrocarbures souillent le sol du site de l'usine Lubrizol, à Rouen, le 27 septembre 2019, au lendemain de l'incendie. (LOU BENOIST / AFP)

Des gants souillés à proximité de l\'usine Lubrizol de Rouen, le 27 septembre 2019.
Des gants souillés à proximité de l'usine Lubrizol de Rouen, le 27 septembre 2019. (LOU BENOIST / AFP)

Notre journaliste Fabien Magnenou, envoyé spécial à Rouen et ses alentours, a également pu constater la présence de ces souillures.

Un employé d\'Isneauville montre une trace de suie sur un véhicule de la mairie, vendredi 27 septembre 2019. 
Un employé d'Isneauville montre une trace de suie sur un véhicule de la mairie, vendredi 27 septembre 2019.  (FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

Un champ de betteraves dans les environs de Rouen, vendredi 27 septembre 2019. 
Un champ de betteraves dans les environs de Rouen, vendredi 27 septembre 2019.  (FABIEN MAGNENOU / FRANCEINFO)

Des traces noires ont également été repérées à plusieurs dizaines de kilomètres de Rouen, car le nuage de fumée s'est déplacé sous l'effet du vent.

"La ville est clairement polluée par les suies", a reconnu la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, en déplacement à Rouen vendredi soir, ajoutant que "les premiers prélèvements sont plutôt rassurants sur le type de pollution subie par les riverains, qui sont surtout des irritants mais sans conséquences à long terme". De nouveaux résultats d'analyses doivent cependant être publiés samedi soir.