Incendie à Courchevel : l'enquête évolue vers la piste criminelle

Après l'incendie meurtrier survenu dimanche 20 janvier à Courchevel en Savoie, les enquêteurs privilégient la piste criminelle.

France 3

Le bâtiment a été placé sous scellé dans la station. À Courchevel en Savoie, les gendarmes ont investi les lieux de l'incendie survenu dimanche 20 janvier. Un ou plusieurs individus ont-ils mis le feu à l'immeuble ? Pour répondre à cette question, les enquêteurs ont interrogé 90 personnes au total. Après cinq jours de recherches, la piste criminelle est sérieusement privilégiée. Anne Gaches, la procureure de la République d'Albertville (Savoie), a indiqué publiquement que des victimes occupantes du bâtiment, auraient "senti une odeur d'essence juste avant l'incendie".

Une première alerte un mois plus tôt

Un mois avant le drame déjà, des traces d'hydrocarbures auraient été découvertes dans les couloirs du bâtiment. Une occupante confiait à France 3, dimanche 20 janvier, que les gendarmes s'étaient déjà déplacés après une alerte le 24 décembre. D'autres témoignages font état d'une violente dispute entre deux habitants de l'immeuble peu avant le drame. Une femme de 32 ans et un homme de 53 ans ont perdu la vie dans cet incendie.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'immeuble incendié de Courchevel (Savoie), le 20 janvier 2019.
L'immeuble incendié de Courchevel (Savoie), le 20 janvier 2019. (FANNY HARDY / AFP)