Cet article date de plus de trois ans.

"Il y a des situations qui peuvent faire peur" : dans le Gard, les pompiers s'entraînent pour lutter contre les feux de forêt

Les feux de forêts devraient toucher la France plus tard cette année, à partir du mois d'août. Les pompiers se préparent d'arrache-pied pour être prêts à faire face.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pompiers lors d'un exercice de prévention des feux de forêts (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)

Deux Canadair et des militaires français au sol ont été envoyés en Suède, qui lutte contre les feux de forêts depuis plusieurs jours. Pour l'instant, la France est épargnée par les incendies. Mais les pompiers se préparent à faire face, comme l'an dernier où plus de 3 000 feux ont dévasté 24 500 hectares.

Les pompiers prêts à lutter contre le feu : reportage de Gaële Joly
écouter

"Répéter les mouvements pour avoir les réflexes"

Dans le Gard, l'heure est à l'entraînement. Sous une forêt de pins, 36 degrés à l'ombre, deux camions-citerne sont installés pour l'été, prêts à intervenir. Le capitaine Yves Fages pilote les opérations. "On n'impose pas un grand rythme aux gens. On fait en gros une heure de manoeuvre et ensuite on les met un peu au repos parce que ça peut durer 24 heures voire plus. Si on a un feu qui éclate entre temps, on a les véhicules qui sont indisponibles et les personnels qui sont trop fatigués", explique-t-il à franceinfo.

L'adjudant Christophe Perrichon est aussi à la manoeuvre. "Le but, c'est de répéter les mouvements pour avoir les réflexes", indique l'un des deux chefs de camion-citerne. Le sapeur Cédric Petier participe à son "troisième été" d'entraînement. "J'ai déjà eu l'occasion d'en faire quelques-uns. Il y a des situations qui peuvent faire peur", confie ce jeune pompier.

Des incendies de forêts redoutés au mois d'août

Pour combattre les feux de forêts, la France utilise une stratégie unique au monde : l'attaque rapide des feux naissants. "S'il y a un panache qui se déclare, tout de suite on va voir ce qui se passe et on prend contact avec notre CODIS (centre opérationnel départemental d'incendie et de secours)", précise le capitaine Yves Fages.

De toute manière, avec tous les moyens d'observation qu'on a, ne serait-ce que les avions mais aussi les portables, les gens nous préviennent très rapidement

Capitaine Yves Fages

franceinfo

La saison des feux de forêts devrait démarrer plus tard que l'an dernier, car il a plu au printemps. Mais les soldats du feu ne se font guère d'illusions : il y en aura cet été dans le sud de la France. Ils sont prêts à les affronter. "Les feux naissants, on arrive à lutter beaucoup plus rapidement contre eux. C'est une force de frappe", confie Yves Farges.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.