"Il arrive qu'on détecte des fumées à une trentaine de kilomètres" : dans les Alpes-Maritimes, des guetteurs tentent d’éviter les incendies

En pleine période estivale, des hommes de la Force 06, unité opérationelle spécialisée dans les catastrophes naturelles, surveillent les quatre coins du département.

Medhi Virrorelo, le guetteur d\'Eze.
Medhi Virrorelo, le guetteur d'Eze. (FABIEN FOUREL / RADIO FRANCE)

"Ici on a une belle vue sur la hauteur de Nice et il arrive aussi qu'on détecte des fumées de l'autre côté du Var à une trentaine de kilomètres", explique à France Bleu Azur Medhi Virrorello. Il est l'un des 18 guetteurs de la Force 06 du département, chargée de prévenir les incendies. Paire de jumelles vissée sur les yeux, il scrute toute la vallée, 30 kilomètres qu'il observe jour et nuit depuis plus de 15 ans. "Mon rôle, c'est de trouver la fumée sur la carte, précise le guetteur, il y a un quadrillage qui permet de donner des coordonnées DFCI [quadrillage du territoire de la Défense des forêts contre les incendies], un petit peu comme une bataille navale finalement. Grâce à ces coordonnées, des moyens sont envoyés sur place et, en fonction des indications que je donne, il y aura plus ou moins de moyens."

La table avec la carte qui donne sur les hauteurs de Nice.
La table avec la carte qui donne sur les hauteurs de Nice. (FABIEN FOUREL / RADIO FRANCE)

Depuis la mi-juin et jusqu'à fin septembre, les guetteurs sont installés dans neuf tours de guet et surveillent 24 heures sur 24 l'ensemble du département. Un risque pris très au sérieux alors que depuis le début de la saison, de nombreux feux de forêts ont touché la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, notamment les Bouches-du-Rhône.

Un moyen efficace pour éviter les feux de forêt

Lors d'un jour orageux, le guetteur sait qu'il doit être encore plus vigilant "on repère les impacts de foudre et on reste en surveillance" indique Medhi Virrorello. Dernier fait marquant, deux semaines plus tôt, un orage et "puis il y a eu un feu qui a brûlé 200 m² qui s'est déclenché cinq jours après", se rappelle le guetteur.

L\'équipe de Force 06.
L'équipe de Force 06. (FABIEN FOUREL / RADIO FRANCE)

C'est ainsi que, sans ces hommes juchés dans les hauteurs, les incendies seraient plus dévastateurs, comme l'explique Jean-Paul Leoni, le chef adjoint de la Force 06 : "Depuis le 1er juillet, il y a eu 84 alertes, dont 40% qui ont été vues, en direct, en premier par les vigies. On ne communique que sur les 'feux catastrophes' mais chaque petit feu est un 'feu catastrophe' en devenir". Medhi Virrorello reste cinq jours et cinq nuits comme un ermite dans sa cabane, le talkie-walkie en permanence à la ceinture, avant d'être relevé par un autre guetteur.

La Force 06, les guetteurs d'incendies dans les Alpes-Maritimes, reportage de Fabien Fourel
--'--
--'--