Gard : un pilote de bombardier d'eau se tue

Un bombardier d'eau s'est disloqué en touchant le sol, ne laissant aucune chance à son pilote. L'accident s'est produit dans le Gard en pleine manœuvre au-dessus d'un feu de forêt à Générac (Gard).

Un épais nuage de fumée blanche et un panache noir qui s'élève dans le ciel. Il est alors 17h20 près de Générac dans le Gard. Un avion bombardier d'eau s'écrase. Juste derrière la maison d'un homme bouleversé. "J'ai descendu ma voiture en bas, je suis remonté en courant, et arrivé à la camionnette des pompiers. Je n'étais pas rentré dans la voiture que l'avion s'est scratché. Il y avait des flammes sur 200 mètres. La peur de ma vie", témoigne ce riverain au bord des larmes.

Accident rare

La scène s'est passée à 50 mètres de chez lui. Le pilote, seul à bord, est décédé. L'avion était un petit tracker, le plus petit modèle des bombardiers d'eau d'une capacité de 3 600 litres. Il est utilisé pour larguer du retardant, ce fameux liquide rouge, au-dessus des flammes. Ce genre d'accident est rarissime. En Corse en 2005, un Canadair s'était écrasé, les deux pilotes étaient décédés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Canadair au dessus de Generac (Gard), le 2 août 2019.
Un Canadair au dessus de Generac (Gard), le 2 août 2019. (PASCAL GUYOT / AFP)