Incendie du tunnel du Mont-Blanc : deux cérémonies en hommage aux victimes organisées ce week-end, 25 ans après la catastrophe

Pour nombre de familles, le tunnel reste un lieu de sépulture car c'est là où sont "enterrés" leurs proches, morts dans l'incendie du 24 mars 1999.
Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Pays de Savoie
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La stèle érigée en mémoire des 39 victimes de l'incendie du Mont-Blanc, le 24 mars 1999 (photo d'illustration). (MAXPPP)

Les familles des victimes de l'incendie du tunnel du Mont-Blanc se retrouvent samedi 23 mars à 16 heures, pour une cérémonie d'hommage, 25 ans après les faits, rapporte France Bleu Pays de Savoie. Le 24 mars 1999, 39 personnes périssaient dans l'incendie du tunnel du Mont-Blanc reliant la France à l'Italie.

Côté français, les familles des victimes se retrouveront au niveau du mémorial construit sur le bord de la route menant au tunnel, à Chamonix, en Haute-Savoie. Et un autre rendez-vous est prévu, dimanche, côté italien.

Les corps n'ont jamais été récupérés

Pour Marie-Ange Chantelot, la présidente de l'association des familles de victimes du tunnel du Mont-Blanc, qui témoigne auprès de France Bleu Pays de Savoie, "ça reste une date que beaucoup de familles ne veulent pas rater (…) elles veulent être sur place, devant le mémorial parce que c'est symbolique pour beaucoup".

L'incendie, qui était parti d'un camion, avait alors duré plus de 50 heures dans l'ouvrage de 11 kilomètres de long et le cœur du brasier avait atteint plusieurs centaines de degrés. "Comme on n'a pas du tout récupéré de corps, pour beaucoup, c'est l'endroit où ils sont morts et où ils sont enterrés puisque, dans les tombes que nous avons tous, il n'y a rien ou quasiment rien", dit-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.