Seine-Saint-Denis : un incendie détruit 1 400 mètres carrés d'entrepôts à Pantin, des recherches de toxicité lancées

Cet incendie s'est produit dans des entrepôts de stockage à Pantin, en Seine-Saint-Denis, au nord de Paris. 130 pompiers ont été mobilisés.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Au total ce sont plus de 130 pompiers qui ont été déployés sur cette intervention (MICKAËL LEFEVRE©BSPP)

Un incendie a eu lieu dans la nuit de lundi 1er mars à mardi 2 mars dans un complexe d'entrepôts à Pantin, en Seine-Saint-Denis, a appris France Bleu Paris auprès des pompiers. Les pompiers sont parvenus à l'éteindre tôt ce matin. 1 400 mètres carrés ont brûlé. Il n'y a pas de blessé.

Le feu s'était déclaré vers 20h30 lundi soir au 45 rue Delizy. En tout, 130 pompiers ont été mobilisés. 30 camions de pompiers et 12 lances ont été déployés pour éteindre les flammes. Robot et drones ont été mobilisés. Le robot Colossus qui a aidé à éteindre l’incendie de Notre-Dame de Paris a été utilisé pour aller à proximité du foyer, indique les pompiers à franceinfo. Les drones ont permis de détecter les points chauds et anticiper l’axe de propagation du feu.

Les pompiers ont dû faire face notamment à deux difficultés majeures : trouver l’entrepôt en feu parmi l’ensemble des bâtiments sur un site de trois hectares, et acheminer l’eau jusqu’à l’entrepôt de textile en feu. Deux pompiers ont été légèrement blessés, après un coup de chaud. Ils n’ont pas été hospitalisés.

Des recherches de toxicité en cours

Un groupe de surveillance est en place depuis ce mardi 8h et devrait poursuivre sa tournée jusqu’à ce mardi soir, a minima, pour être sûr que le feu ne reprenne pas. Selon les premières constations, il n’y a pas de produits chimiques. Mais le laboratoire central de la préfecture de police effectue des analyses pour écarter tout risque de toxicité.

Il s'agit d'entrepôts à usage de stockages, notamment textiles. Le laboratoire central de la préfecture de police est donc sur place pour déterminer l'origine de l'incendie et faire des recherches de toxicité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.