Homme abattu à Montgeron ; "vraisemblable légitime défense" pour le parquet

Le parquet d'Evry parle mercredi soir de "vraisemblable légitime défense" à propos du policier qui a tué un Roumain de 42 ans la veille au soir à Montgeron dans l'Essonne. Sa garde à vue devrait être levée dans la soirée.

(Le drame a eu lieu près du Moulin de Senlis à Montgeron dans l'Essonne © IDE)

Le communiqué du parquet d'Evry a été publié mercredi en début de soirée : "Compte tenu (des) premiers éléments établissant une vraisemblable situation de légitime défense, la mesure de garde à vue du policier mis en cause sera levée dans la soirée". Les témoignages recueillis, ainsi que l'autopsie de la victime, un Roumain de 42 ans, confortent la version du policier. Ce fonctionnaire de la BAC, un chef d'équipe, raconte qu'il a été appelé mardi soir par la police municipale de Montgeron alors qu'elle se trouvait en difficulté près d'une rivière avec trois personnes vraisemblablement ivres.

"Attention arme tranchante" aurait crié le policier à ses collègues

Lorsque l'équipe de la BAC intervient, elle demande aux hommes éméchés de se coucher au sol. Deux d'entre eux acceptent, le troisième refuse. Il porte à la main un tesson de bouteille de whisky. En  garde à vue,  le chef d'équipe de la BAC raconte qu'il a alors crié à ses collègues "attention arme tranchante". Le fonctionnaire aurait reculé, puis trébuché. Et son agresseur présumé aurait continué à avancer et à le menacer. C'est à ce moment-là que le policier à terre aurait tiré, une balle, au milieu du thorax. Il n'y a pas eu de sommation avouent plusieurs sources policières, mais si le fonctionnaire a tiré affirment-elles c'est qu'il était menacé de mort.

Une information judiciaire doit être ouverte dans les prochains jours, pour déterminer si l'usage d'une arme à feu par le policier était proportionné à la menace représentée par la victime.

A LIRE AUSSI ►►► Essonne : un homme abattu lors d'un contrôle de police à Montgeron