Cet article date de plus d'un an.

Hérault : trois personnes, suspectées de violences contre un salarié d'une entreprise d'Agde, mises en examen pour "extorsion avec violences"

D'après le parquet de Béziers, le patron d'une entreprise de sécurité a demandé à deux hommes de s'en prendre à un ancien salarié. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Agde (Hérault). (GOOGLE MAPS)

Trois personnes, suspectées de violences contre un salarié d'une entreprise d'Agde (Hérault), ont été mises en examen pour "extorsion avec violences", a appris franceinfo jeudi 21 avril auprès du parquet de Béziers, confirmant une information du journal Midi Libre. Elles sont convoquées le 1er juin devant le tribunal correctionnel de Béziers.

Les trois hommes sont le chef d'une entreprise de sécurité d'Agde et deux individus se disant membres des "Bandidos", un groupe de bikers. Ces deux individus agissaient à l’encontre d’un ancien salarié de l'entreprise de sécurité, à la demande du patron de la société. Lors de leur garde à vue, les suspects ont reconnu avoir commis les violences "dans le but de lui imposer la signature d'un solde de tout compte", précise le parquet. Les investigations n'ont pas permis d'identifier d'autres faits susceptibles d'être reprochés à ces deux motards, ajoute le procureur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.