Haut-Rhin : relaxe pour le septuagénaire poursuivi pour avoir enfermé son fils dans le grenier

L'homme avait expliqué avoir installé son fils dans le grenier, sans chauffage, parce qu'il était mécontent de le voir revenir dans la maison familiale. Il avait également reconnu avoir vissé la trappe à plusieurs reprises.

Article rédigé par
Avec France Bleu Alsace - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le tribunal de grande instance de Mulhouse (Haut-Rhin), en août 2019. (VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP)

Le tribunal correctionnel de Mulhouse a relaxé jeudi le septuagénaire qui était poursuivi pour avoir séquestré son fils dans son grenier à Malmerspach (Haut-Rhin), rapporte vendredi 5 février France Bleu Alsace. L'homme a expliqué qu'il voulait inciter son fils à quitter sa maison.

L'affaire avait éclaté le 23 décembre 2020, lorsque le septuagénaire s'était plaint d'avoir été frappé par son fils de 39 ans. Les gendarmes constatent que le fils est très maigre, il se plaint d'être régulièrement enfermé dans le grenier de la maison parentale et de ne pas avoir le droit de manger. Le père a rapidement été mis en examen pour séquestration.

Devant le juge, le septuagénaire reconnaît avoir installé son fils dans le grenier parce qu'il était mécontent de le voir revenir dans la maison familiale après s'être retrouvé au chômage. Le père affirme avoir coupé le chauffage pour l'inciter à partir et qu'il ne l'empêchait pas de sortir, tout en reconnaissant qu'il avait vissé la trappe du grenier à plusieurs reprises. Le tribunal de Mulhouse n'a pas retenu d'élément intentionnel pour la séquestration, le septuagénaire est relaxé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.