Foire du Trône : les deux hommes en possession d’explosifs déferrés

Les deux hommes arrêtés dimanche près de la Foire du Trône avec de l’explosifs ont été déférés lundi soir. Ils sont âgés de 32 et 25 ans et n’ont pas le profil de terroriste. Ils disent avoir voulu faire une expérience.

(Les deux hommes de 32 et 25 ans seront déferrés mardi matin © Maxppp)

Les deux hommes arrêtés samedi à côté du bois de Vincennes avec 280 grammes de TATP, peroxyde d’acétone, ont été déférés lundi soir après 48 heures de garde à vue. Ils seront présentés au juge mardi matin en vue d'une probable mise en examen. La piste terroriste a été totalement écartée.

 

Ils racontent qu’ils voulaient juste faire une expérience, s'amuser en quelque sorte, et tester l'explosif. Pendant 48 heures de garde à vue ils sont restés sur cette version. Les policiers ont constaté qu'ils n'avaient aucun lien a priori avec un quelconque mouvement terroriste. Les perquisitions chez eux n'ont permis de découvrir aucun document en lien avec le djihad ou l'islam radical et c'est donc bien la version de deux « inconscients » qui auraient voulu tester cet explosif le TATP en dépit des risques.

 

En effet, le TATP est un explosif très dangereux car très instable. Selon nos informations les deux hommes l'auraient fabriqué eux-mêmes. Les policiers ont retrouvé la droguerie et la pharmacie où ils ont été achetés des éléments, comme des balles de ping-pong qu'ils ont fait fondre. Concernant le profil des deux hommes, le plus âgé à 32 ans, il s'appelle Sébastien, n’a pas d’emploi et a une femme et une fille. Le deuxième s’appelle Merut, a 25 ans et est auto-entrepreneur. 

A LIRE AUSSI ►►► Deux hommes en possession d'explosifs arrêtés à la foire du Trône