Redoine Faïd, figure du grand banditisme, s'est évadé de la prison de Séquedin

Le braqueur chevronné, soupçonné du meurtre d'une policière, s'est évadé samedi matin de la maison d'arrêt à l'aide d'explosifs, après avoir pris cinq personnes en otage.

La maison d\'arrêt de Séquedin (Nord), d\'où s\'est évadé le braqueur Redoine Faïd, le 13 avril 2013.
La maison d'arrêt de Séquedin (Nord), d'où s'est évadé le braqueur Redoine Faïd, le 13 avril 2013. ( MAXPPP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Redoine Faïd, un détenu issu du grand banditisme, s'est évadé, samedi 13 avril, de la maison d'arrêt de Sequedin (Nord) à l'aide d'explosifs. Il a pris cinq personnes en otage qui ont toutes été relâchées par la suite. Francetv info revient sur cette évasion et sur la personnalité du fugitif.

Comment s'est déroulée l'évasion ?

Vers 8 heures du matin, Redoine Faïd aurait vu sa femme au parloir. Peu de temps après, le détenu a réussi à prendre cinq membres du personnel de la prison en otage, avec une arme de poing, comme l'explique La Voix du Nord. C'est à l'explosif que la porte principale de la prison aurait été ouverte. Les dégâts à l'intérieur de l'établissement seraient très importants. 

Comment le détenu s'est-il enfui ?

Parvenu à l'extérieur, l'homme a d'abord laissé partir quatre des personnels pénitentiaires pris en otages. Des complices l'attendaient à bord d'une voiture, dans laquelle il s'est engouffré avec un otage. Le véhicule en fuite s'est mêlé à la circulation avant de rejoindre l'autoroute A25 où le dernier otage a été relâché. Les malfaiteurs ont alors abandonné leur voiture à hauteur de Ronchin, au sud de Lille, puis l'ont incendié. Redoine Faïd est ensuite monté dans un deuxième véhicule, actuellement recherché. De nombreux moyens ont été mis en place, dont un hélicoptère."Cela s'est passé très vite, c'était visiblement très bien organisé, on est encore en train de reconstituer" les faits, a déclaré la préfecture.

Qui est Redoine Faïd ?

Ce braqueur chevronné, figure du milieu du grand banditisme, avait été arrêté en juin 2011 près de Lille. Il est soupçonné d'être le maître d'oeuvre d'un projet d'attaque à main armée qui avait coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet, 26 ans, en mai 2010 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). Ce fait-divers avait particulièrement choqué la France, la victime étant mère d'un très jeune enfant. Sa mort avait également créé un vif émoi dans les rangs de la police municipale, et relancé le débat sur l'armement de ces effectifs.

Redoine Faïd est une figure du grand bandistisme. Soupçonné de plusieurs attaques de fourgons, il est aussi connu pour avoir écrit un livre sur sa vie de criminel. Il a même été consulté comme conseiller technique pour des tournages de films policiers, d'après Rue89. Il a également participé à de nombreuses émission de télévision, comme le relatait en vidéo Le Post, en janvier 2011, époque à laquelle le braqueur était en cavale.