Essonne : un violeur en série présumé mis en examen après 20 ans d'enquête

Un homme a été arrêté, confondu par son ADN et une méthode de recherche récente. Il serait l'auteur de 33 viols et agressions sexuelles perpétrés en forêt de Sénart.

FRANCE 3
Un homme a été interpellé lundi 28 décembre à Roubaix (Nord). Il est suspecté d'avoir commis 33 viols et agressions sexuelles en forêt de Sénart entre 1995 et 2000. Il a été confondu par une nouvelle méthode de recherche ADN, qui a permis aux enquêteurs de remonter d'abord à sa famille, puis à lui. Eric Lallement, procureur d'Evry, confie à France 3 qu'un prélèvement opéré durant la garde à vue du suspect a permis de confirmer que "son profil correspondait exactement à celui de la trace inconnue".

Il ne nie pas, mais assure ne pas se souvenir précisément

L'homme avait une vingtaine d'années au moment des premières agressions. Son mode opératoire était toujours le même : il s'en prenait à des femmes seules, le visage caché par un casque de moto. Trente-trois faits autour de la forêt de Sénart ont été relevés. En 2005, l'information judiciaire s'était achevée par un non-lieu. Mais en début d'année, de nouvelles expertises ADN ont permis d'identifier ce suspect. Aujourd'hui, ce dernier ne nie pas, mais il assure ne pas se rappeler les faits avec précision.
La forêt de Sénart (Essonne et Seine-et-Marne), où un homme est soupçonné d\'avoir perpétré une trentaine de viols ou tentatives entre 1995 et 2001.
La forêt de Sénart (Essonne et Seine-et-Marne), où un homme est soupçonné d'avoir perpétré une trentaine de viols ou tentatives entre 1995 et 2001. (DIDIER SEMENT / BIOSPHOTO / AFP)