Essonne : deux adolescents tués à l'arme blanche lors de rixes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Essonne : deux adolescents tués à l'arme blanche lors de rixes
Article rédigé par
C. Le Goff, J. Vitaline, D. Fossard, L. Lavieille - France 2
France Télévisions

En moins de 24 heures d'intervalle, dans l'Essonne, deux adolescents âgés de 14 ans ont été tués à l'arme blanche lors de rixes entre bandes rivales, les lundi 22 et mardi 23 février. 

Deux rixes mortelles, sans lien apparent, ont eu lieu en moins de 24 heures, lundi 22 et mardi 23 février, dans le département de l'Essonne. Deux adolescents ont été tués par arme blanche. Mardi 23 février, vers 17 heures, devant la piscine de Boussy-Saint-Antoine, deux bandes rivales se sont donné rendez-vous. Plusieurs adolescents venus d'Épinay-sous-Sénart et de Quincy-sous-Sénart voulaient en découdre.

Une guerre entre quartiers très ancienne

Selon des témoins, l'altercation a été très violente. "J'ai entendu des tirs de mortiers, j'ai ouvert la fenêtre pour savoir ce qu'il se passait [...]. Je suis automatiquement descendu pour voir si je pouvais apaiser les choses. Je me suis retrouvé au milieu d'une trentaine de jeunes", se remémore Moustapha Sahli, employé municipal. Un mineur de 14 ans, grièvement touché au thorax, a succombé à ses blessures. Un autre de 13 ans a été touché à la gorge, mais son pronostic vital n'est plus engagé. Sept personnes sont actuellement en garde à vue, dont un jeune de 15 ans, qui s'est présenté comme l'auteur du coup de couteau mortel.

Les habitants décrivent une guerre entre quartiers très ancienne avec des protagonistes de plus en plus jeunes. 24 heures plus tôt, dans le même département, Lilibelle, 14 ans, avait été mortellement poignardée à Saint-Chéron. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé des renforts des forces de l'ordre dans les deux villes concernées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.