Escroquerie : de faux démarcheurs vendent des calendriers en période de fêtes

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
En cette période de fêtes de fin d'année, des escrocs se font passer pour des pompiers, des éboueurs ou encore des facteurs pour vendre les traditionnels calendriers. Attention aux arnaques.
Escroquerie : de faux démarcheurs vendent des calendriers en cette période de fêtes En cette période de fêtes de fin d'année, des escrocs se font passer pour des pompiers, des éboueurs ou encore des facteurs pour vendre les traditionnels calendriers. Attention aux arnaques. (France 2)
Article rédigé par France 2 - V.Lerouge, D.Basier, M.-P.Cassignard, Y.Kadouch, @RevelateursFTV, France 3 Provence-Alpes
France Télévisions
France 2
En cette période de fêtes de fin d'année, des escrocs se font passer pour des pompiers, des éboueurs ou encore des facteurs pour vendre les traditionnels calendriers.

La vente des calendriers des pompiers, des facteurs et des éboueurs est un rituel à l'approche des fêtes de fin d'année. Certains escrocs se font passer pour eux. À Lunéville (Meurthe-et-Moselle), de prétendus pompiers vendent un calendrier très animalier, à défaut de montrer des soldats du feu. À Éguilles (Bouches-du-Rhône), ce sont de faux agents communaux qui vendent un prétendu calendrier des éboueurs. Des escrocs dénoncés sur les réseaux sociaux. Ils en profitent parfois pour dérober des biens ou de l'argent.

Des adolescents dérobent 300 euros à une nonagénaire

À Boé (Lot-et-Garonne), une nonagénaire a ouvert ses portes à deux adolescents qui vendaient des calendriers, officiellement pour financer leur voyage scolaire. Ils l'ont suivi dans la maison, et ont dérobé 300 euros. À peine partis, les deux jeunes ont poursuivi leurs larcins dans la commune, notamment chez un couple qui les a signalés à la police municipale. Elle est parvenue à les interpeller. Les deux adolescents seront présentés à un tribunal pour enfants. Abdel Lhaiss, policier municipal à Boé, recommande de ne pas faire entrer d'inconnu chez soi et de demander une carte professionnelle aux agents. À Fréjus (Var), une retraitée s'est fait avoir à deux reprises par de faux éboueurs.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.