Cet article date de plus de trois ans.

Joggeuse disparue en Haute-Saône : la piste de l'enlèvement privilégiée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Joggeuse disparue en Haute-Saône : la piste de l'enlèvement privilégiée
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis le 28 octobre dernier, une jeune femme partie faire un jogging aux alentours de Gray (Haute-Saône) est portée disparue.

Depuis le 28 octobre au matin, Alexia Daval, 29 ans, est portée disparue. Elle avait quitté son domicile pour aller faire un jogging aux alentours de Gray (Haute-Saône). À Vesoul, Emmanuel Rivallain revient sur la conférence de presse organisée par le procureur de la République. "Il vient de confirmer la probabilité d'un enlèvement et d'une séquestration d'Alexia, disparue depuis 48h, annonce-t-il. Le procureur s'appuie sur le témoignage d'un riverain qui a vu formellement la jeune femme courir le long de la Saône samedi matin vers 9h30". Cela écarte la piste du suicide ou de la fugue.

De nouveaux appels à témoins

Les appels à témoins se multiplient, notamment via les réseaux sociaux."Le procureur annonce l'ouverture d'une information judiciaire pour séquestration et enlèvement, ajoute le journaliste, le scénario de la joggeuse se précise. Les enquêteurs lancent à nouveau un appel à témoins. Le mari de la joggeuse semble définitivement hors de cause". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enlèvements

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.