Cet article date de plus de deux ans.

Enfant sauvé par un sans-papiers : Mamoudou Gassama "a toute sa place en France"

Le geste héroïque de Mamoudou Gassama est salué de toutes parts. Des élus et responsables associatifs militent pour que celui que le saveur du jeune enfant suspendu dans le vide soit régularisé.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Mamoudou Gassama sauvant un enfant suspendu dans le vide, dans le 18e arrondissement de Paris, samedi 26 mai 2018. (FACEBOOK)

Mamoudou Gassama "a toute sa place en France", a estimé lundi 28 mai sur franceinfo Ian Brossat, adjoint PCF chargé du logement, de l'habitat durable et de l'hébergement d'urgence à la mairie de Paris. Ce jeune Malien sans-papiers qui a escaladé samedi un immeuble parisien pour sauver un enfant suspendu dans le vide doit être reçu lundi matin par Emmanuel Macron.

"Je m'en réjouis et je souhaite que son acte de bravoure soit reconnu à sa juste valeur par la République, il me semblerait parfaitement normal qu'il soit régularisé", a expliqué Ian Brossat. "La maire de Paris Anne Hidalgo a d'ailleurs signalé dès hier qu'elle soutiendrait sa démarche de régularisation. J'ai également eu ce jeune homme au téléphone hier qui m'a confirmé qu'il a un problème de papiers", a ajouté l'élu.

Un geste qui fait l'unanimité

Le geste de Mamadou Gassama, surnommé Spiderman, a été très largement salué sur les réseaux sociaux. Une pétition en ligne a commencé à circuler dimanche soir pour demander que le jeune homme obtienne des papiers. "Je pense que notre pays est parfois atteint d'une forme d'anesthésie de la sensibilité sur cette question des migrants", a souligné l'élu.

Si cette histoire peut faire en sorte qu'on change un peu de regard sur ces hommes et ces femmes qui sont parfois arrivés dans notre pays au péril de leur vie, ce serait une bonne chose.

Ian Brossat

à franceinfo

De son côté, Pierre Henry, directeur général de France Terre d'Asile, a loué ce lundi 28 mai sur franceinfo l'"acte symboliquement universel" de Mamoudou Gassama. Il "ne peut être que salué par la communauté des hommes", a-t-il réagi.

Vers une régularisation ?

Mamoudou Gassama qui a escaladé la façade de l'immeuble à la force de ses bras est un sans-papiers. Alors qu'il va être reçu lundi à l'Elysée par Emmanuel Macron, la question de sa régularisation se pose : "L'urgent, maintenant, c'est que nous nous mobilisions pour l'aider à régler sa situation parce qu'il est venu nous rejoindre depuis le Mali sans les papiers nécessaires à un séjour régulier", a expliqué Pierre Henry.

Pour ce dernier, "il ne peut y avoir de discussion autour de la régularisation de ce jeune homme" et "à partir du moment où il est reçu à l'Elysée, les choses doivent aller très vite maintenant." Sa régularisation semble bien partie puisque le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux a affirmé dimanche que cet acte de bravoure devait "lui ouvrir les portes de notre communauté nationale."

Pierre Henry a insisté sur l'importance symbolique de ces actions : "Nous avons besoin de ces exemples, nous avons besoin de nous rassembler autour d'actes de bravoure et fraternels", a-t-il dit. La veille, le responsable associatif avait même fais une promesse d'embauche au héros du jour, via un tweet : "Mamoudou est un gars très intelligent . Il évalue la situation , les risques, les solutions disponibles et prend une décision adaptée. Je lui fais une promesse d'embauche s'il le souhaite."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.