Cet article date de plus d'un an.

Immeubles effondrés à Marseille : selon un témoignage, une habitante oubliait régulièrement de fermer le gaz

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Immeubles effondrés à Marseille : selon un témoignage, une habitante oubliait régulièrement de fermer le gaz
Immeubles effondrés à Marseille : selon un témoignage, une habitante oubliait régulièrement de fermer le gaz Immeubles effondrés à Marseille : selon un témoignage, une habitante oubliait régulièrement de fermer le gaz (France 3)
Article rédigé par France 3 - N. Perez, T. Souman, C. La Rocca, France 3 Provence-Alpes, F. Fontaine
France Télévisions
France 3
Trois jours après l’explosion qui a détruit le 17 rue de Tivoli à Marseille, une personne se questionne. Bruno Sinapi, dont les parents sont toujours portés disparus, confie qu’une voisine âgée oubliait régulièrement de fermer son gaz.

Cela fait trois jours que l’explosion a détruit l’immeuble du 17 rue de Tivoli à Marseille (Bouches du Rhône). Bruno Sinapi n’a plus aucun espoir de revoir ses parents vivants. Le couple était ami avec Antoinette, 88 ans, qui vivait seule au 1er étage. "Elle avait un problème avec le gaz", confie l’ancien policier.  

Les autorités ont été saisies pour signaler le danger 

Face au danger, les parents de Bruno Sinapi ont saisi les autorités. "Les services sociaux ont été alertés, à priori, c’était une fin de non-recevoir qui a été demandée, à savoir une mise en sécurité de l’appartement au niveau du gaz. Donc le gaz était toujours présent dans l’appartement", ajoute t-il. Ils lui ont alors offert une cuisinière électrique. Pourtant, selon l’ancien policier, elle ne s’en serait pas servi. Un dire contredit par sa nièce. Si l’hypothèse d’une fuite de gaz est toujours privilégiée par les enquêteurs, aucune piste n’est encore écartée.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.