Echirolles : un adolescent séquestré et violenté pendant cinq heures

Quatre personnes, dont le meneur du groupe qui serait âgé de 17 ans, sont soupçonnés d'avoir attaché, frappé et aspergé de gaz lacrymogène le jeune homme.

Un adolescent a été séquestré pendant cinq heures à Echirolles (Isère), le 14 mai 2014.
Un adolescent a été séquestré pendant cinq heures à Echirolles (Isère), le 14 mai 2014. ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Séquestré, menotté, frappé, aspergé de gaz lacrymogène : c'est le calvaire vécu par un adolescent de 16 ans, le 14 mai, rapportent Le Dauphiné libéré et Le Parisien.fr, mercredi 28 mai. Objectif de ses tortionnaires : lui soutirer de l'argent.

Le chef de la bande d'agresseurs, en compagnie de deux autres jeunes hommes et d'une jeune femme, lui a demandé 1 000 euros. "Faute de les avoir, la victime a été séquestrée dans un appartement squatté, avant d'être attachée, frappée et aspergée de gaz lacrymogène. Un pistolet à impulsion électrique a également été utilisé contre l'adolescent", détaille Le Parisien.fr.

Trois personnes mises en examen, une autre recherchée

"Mis en fuite par une voisine, les agresseurs sont partis, mais ils ont emmené leur souffre-douleur qu'ils ont continué de frapper. Ils ont obtenu qu'ils retournent chez lui prendre le porte-feuille d'un de ses parents. Ne leur donnant pas le numéro de code de la carte bleue, il a reçu d'autres coups" avant d'être "relâché au bout de cinq heures de calvaire. Un certificat d'incapacité de cinq jours lui a été délivré", poursuit quotidien. 

"Deux garçons et une fille, âgés de 17 à 19 ans, ont été arrêtés par les policiers grenoblois et mis en examen par un juge d'instruction", indique Le Dauphiné libéré. Le meneur, qui serait âgé de 17 ans, est poursuivi pour "séquestration", "vols aggravés" et "extorsion de fonds aggravée", précise Le Parisien.fr. Il a été écroué, tandis que les deux autres personnes ont été laissées libres sous contrôle judiciaire. Une personne est encore recherchée.