Double meurtre dans les Cévennes : le suspect, Valentin Marcone, mis en examen pour "assassinats" et placé en détention provisoire

Valentin Marcone "a avoué son double crime", avait précisé le procureur, lors d'une conférence de presse, un peu plus tôt dans la journée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un gendarme dans les Cévennes, le 12 mai 2021. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

L'enquête avance dans les Cévennes. L'homme suspecté d'avoir abattu mardi son patron et un de ses collègues dans un village des Cévennes a été mis en examen pour "assassinats" et placé en détention provisoire, a annoncé le procureur de Nîmes, Eric Maurel, dimanche 16 mai. Valentin Marcone "a avoué son double crime", avait précisé le magistrat, lors d'une conférence de presse, un peu plus tôt dans la journée.

"Valentin Marcone a gardé le silence devant le juge d'instruction", a ajouté Eric Maurel. Le jeune homme s'était rendu vendredi soir, sans violence, visiblement très fatigué par ses quatre jours de cavale.

En garde à vue depuis vendredi soir, le suspect s'est montré "calme" et s'est exprimé de façon cohérente, a souligné le procureur de la République de Nîmes. Immédiatement après son arrestation, Valentin Marcone a avoué être l'auteur des faits, des aveux réitérés lors de ses auditions par la gendarmerie. Il a refusé la présence d'un avocat et souhaite "s'exprimer seul". Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.