Cet article date de plus de deux ans.

Dordogne : l'ancien militaire recherché a été arrêté et est gravement blessé

L'homme de 29 ans est soupçonné d'avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales, dans la nuit de samedi à dimanche.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le préfet de Dordogne, Frédéric Périssat, et le général André Pétillaut, lors de la conférence de presse consécutive à l'arrestation du suspect, le 31 mai 2021 au Lardin-Saint-Lazare. (THIBAUD MORITZ / AFP)

Sa cavale a pris fin. L'ancien militaire armé et recherché depuis dimanche en Dordogne a été interpellé lundi 31 mai, ont annoncé les autorités. L'homme de 29 ans, soupçonné d'avoir tiré sur des gendarmes intervenus dans une affaire de violences conjugales dans la nuit de samedi à dimanche, a été "blessé par un tir de riposte", alors qu'il était recherché depuis 36 heures par les gendarmes du GIGN, selon le préfet de Dordogne, Frédéric Perissat, lors d'un point presse. Il se trouve "entre les mains du service d'incendie et de secours pour sa prise en charge médicale".

Une "logique suicidaire"

Lors de l'arrestation, il a "ouvert le feu à plusieurs reprises sur les hommes du GIGN", a ajouté le général Pétillot, commandant de la région de gendarmerie de Nouvelle Aquitaine. "Il était toujours dans la logique suicidaire" et se trouvait en "bordure" de la zone de recherches, a-t-il encore dit, précisant que ses blessures étaient "graves".

Depuis dimanche, les GIGN de Toulouse et de Satory, en région parisienne, et plus de 300 gendarmes ainsi que des équipes cynophiles, appuyés par au moins sept engins blindés et sept hélicoptères, tentaient de débusquer Terry Dupin, 29 ans, réfugié dans une zone escarpée, pierreuse et boisée, difficile d'accès, d'environ 4 km².

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.