Disparition du petit Émile : deux juges d'instruction chargés de poursuivre l'enquête

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Disparition du petit Émile : deux juges d'instruction chargés de poursuivre l'enquête
Disparition du petit Émile : deux juges d'instruction chargés de poursuivre l'enquête Disparition du petit Émile : deux juges d'instruction chargés de poursuivre l'enquête (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - N. Perez, O. Longueval, N. Dahan, T. Souman, P.-J. Perrin, A. Lépinay, Y. Kadouch
France Télévisions
Le petit Émile, disparu le 8 juillet dans le village du Haut-Vernet, dans les Alpes-de-Haute-Provence, demeure introuvable. L'enquête a désormais été confiée à deux juges d'instruction.

Dix jours après la disparition d'Émile, le village du Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence) est toujours bouclé, et toujours aucune trace de l'enfant. Deux juges d'instruction vont désormais poursuivre l'enquête, débutée le 8 juillet. Selon ses grands-parents, cet après-midi-là, Émile s'apprêtait à partir avec eux en promenade vers 17 heures. Au moment de charger le véhicule, l'enfant a échappé à leur vigilance. 15 minutes plus tard, deux riverains ont déclaré avoir aperçu le bambin marcher sur un chemin, à environ 20 mètres de la maison familiale.

L'enfant est-il monté dans un véhicule ?

Les grands-parents ont signalé sa disparition à 18 heures. Un dispositif de recherches a été lancé moins d'une heure plus tard. 12 hectares de terrain ont été méticuleusement ratissés, en vain. L'enquête s'est ensuite resserrée autour du petit hameau du Haut-Vernet, où Émile a été vu pour la dernière fois. Les chiens ont repéré sa trace à deux endroits, dans un rayon de 20 mètres autour de la maison, puis plus rien. "Ça peut vouloir dire qu'à ce moment-là, l’enfant est monté dans un véhicule", indique le général Jacques-Charles Fombonne, ancien directeur du Centre national de formation de la police judiciaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.