Mort de Steve Maia Caniço : la prochaine Techno Parade sera dédiée à la mémoire du jeune homme

"Nous n'acceptons pas qu'aujourd'hui, on puisse mourir pour avoir voulu danser quelques minutes après le couvre-feu", s'indignent les organisateurs.

La foule à la 17e édition de la Techno Parade à Paris, le 19 septembre 2015
La foule à la 17e édition de la Techno Parade à Paris, le 19 septembre 2015 (THOMAS SAMSON / AFP)

La prochaine Techno Parade sera dédiée à la mémoire de Steve Maia Caniço, dont le corps a été retrouvé lundi dans la Loire, plus d'un mois après sa disparition lors de la Fête de la musique marquée par une intervention controversée des forces de l'ordre, ont annoncé jeudi 1er août les acteurs des musiques électroniques.

"Le 28 septembre, le cortège de tête de la Techno Parade sera spécialement dédié à la mémoire de Steve Maia Caniço, et portera un appel clair pour un changement de posture des pouvoirs publics", écrivent-ils dans une tribune publiée dans le magazine spécialisé Trax.

Le texte est signé par Média'son, la Coordination nationale des sons, Technopol, Le Socle, Nuits Parallèles et Freeform. A Nantes, le 21 juin, l'emploi des gaz lacrymogènes a provoqué la chute de nombreuses personnes dans le fleuve. "Une au moins n'a jamais refait surface", Steve Maia Caniço, 24 ans, souligne le texte.

Les musiques électroniques vues comme une "nuisance"

"Les témoignages des personnes présentes sur place, tombées du quai ou simples témoins mais aussi les images captées le soir même sont sans appel", estiment les signataires. "Nous tenons à exprimer notre indignation devant un usage excessif de la force et une application de la loi sans considération pour la vie humaine. Nous n'acceptons pas qu'aujourd'hui, on puisse mourir pour avoir voulu danser quelques minutes après le couvre-feu", déclarent-ils.

Selon eux, depuis 25 ans, "il existe une forte tendance des pouvoirs publics à considérer" la culture des musiques électroniques comme une "nuisance". "D'annulation de festivals et de soirées en lois d'exception, de pressions d'élus en descentes de police ou en jets de grenades lacrymogènes, nous ne voulons plus subir cette intolérance et les excès auxquels elle peut mener", disent-ils.

La Techno Parade, défilé festif et vitrine annuelle des musiques électroniques, aura lieu le 28 septembre dans les rues de Paris.