Loire-Atlantique : la fresque en hommage à Steve Maia Caniço vandalisée pour la deuxième fois en deux semaines à Nantes

Alors qu'elle venait d'être repeinte, la fresque en hommage à Steve Maia Caniço, quai Wilson à Nantes (Loire-Atlantique) vient d'être de nouveau dégradée. Elle a été aspergée de peinture noire et une croix celtique a été dessinée,rapporte France Bleu Loire Océan.

La fresque en hommage à Steve Maia Caniço a été vandalisée deux fois en deux semaines à Nantes (Loire-Atlantique)
La fresque en hommage à Steve Maia Caniço a été vandalisée deux fois en deux semaines à Nantes (Loire-Atlantique) (Manon Vautier-Chollet / Radio France)

À Nantes (Loire-Atlantique), la fresque en hommage à Steve Maia Caniço a été vandalisée pour la deuxième fois en deux semaines, rapporte France Bleu Loire Océan.

Cette fois, la fresque, située quai Wilson, à Nantes, a été aspergée de peinture noire. On distingue également une croix celtique, utilisée notamment par l'extrême-droite.Trois prénoms ont aussi été tagués : Esteban, Mila et Marin, ces deux derniers faisant référence à deux affaires distinctes, qui ont beaucoup fait parler d'elles.

Déjà dégradée il y a quelques jours

La fresque venait d'être repeinte par ses auteurs, le 12 février, après avoir été recouverte d'inscriptions signées par "la droite dure". Maël, le meilleur ami de Steve, craignait qu'elle soit de nouveau dégradée dans les prochains jours.

Steve Maia Caniço est mort noyé dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, à la suite d'une charge policière controversée. La fresque a été réalisée avant même que le corps du jeune homme soit retrouvé. Elle est devenue, après la confirmation de sa mort le 30 juillet, une fresque hommage.

Sur Twitter, la maire de Nantes, Johanna Rolland, "condamne avec la plus grande fermeté cet acte haineux, aux relents nauséabonds".