Disparition de Maëlys en Isère : l'inquiétude grandit

Maëlys est toujours introuvable ce mardi 29 août. La piste criminelle est possible, selon la procureure. L'enfant a disparu lors d'un mariage ce week-end.

France 3

La voiture du gardien de la salle des fêtes du Pont-de-Beauvoisin (Isère) a été passée au crible ce mardi par la police scientifique. Son domicile a été perquisitionné aussi. Rien n'a été retenu contre lui. Les voisins du lieu de la disparition de Maëlys ont aussi été entendus. La fillette de 9 ans s'est volatilisée dans la nuit de samedi à dimanche alors qu'elle participait à un mariage avec sa famille.

Rapt en voiture privilégiée

Près de 72 heures après sa disparition, il n'y a aucune trace de la petite Maëlys. La piste accidentelle n'est pas écartée, mais la piste criminelle est de plus en plus envisagée. La thèse d'un enlèvement en voiture est privilégiée. 250 personnes ont déjà été auditionnées. Les invités de la noce et de deux autres fêtes organisées dans la commune. Les enquêteurs ont élargi leur recherche aux étangs et aux champs. Interrompues ce mardi soir, les investigations reprendront mercredi matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
La procureure de la République de Bougoin-Jallieu (Isère) a donné une conférence de presse au sujet de la disparition de la petite Maëlys, 9 ans, mardi 29 août 2017. 
La procureure de la République de Bougoin-Jallieu (Isère) a donné une conférence de presse au sujet de la disparition de la petite Maëlys, 9 ans, mardi 29 août 2017.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)