Disparition de Delphine Jubillar : un moment de recueillement organisé à Cagnac-Les-Mines

Publié Mis à jour
Disparition de Delphine Jubillar : un moment de recueillement organisé à Cagnac-Les-Mines
France 3
Article rédigé par
R. Doreau, H. Pacione, J-M. Lassaga - France 3
France Télévisions

Delphine Jubillar, qui a disparu depuis bientôt un an, aurait dû fêter ses 34 ans lundi 15 novembre. Des proches et habitants du village de Cagnac-Les-Mines se sont recueillis devant la maison inhabitée de l'infirmière et de son mari, Cédric Jubillar, actuellement en détention provisoire. 

Sur quelques notes d'Hallelujah de Jeff Buckley, des bougies, des fleurs et des messages ont été déposés en l'honneur de Delphine Jubillar. Sa famille et ses amis se sont réunis devant le domicile conjugal à Cagnac-Les-Mines (Tarn), de même que plusieurs anonymes, simplement touchés par l'histoire de cette infirmière mère de deux enfants. "Quand on a su sa disparition, ça nous a touchés", confie une passante. 

Un petit mot de ses deux enfants 

Ce lundi 15 novembre marquait le onzième mois de la disparition de Delphine Jubillar, qui aurait surtout dû fêter ses 34 ans ce jour-là. Parmi les nombreux messages, figure un petit mot de ses enfants : "Maman, on t'aime, tu nous manques. Joyeux anniversaire." Ce moment de recueillement était important pour la famille de la jeune femme disparue. "C'est quand même une date qu'on avait l'habitude d'honorer avec Delphine, ses frères et sœurs aussi, ils doivent être dans un chagrin pas possible en ce jour", glisse Didier Cotteaux, l'oncle de Delphine Jubillar. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.