Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar fixé lundi sur son maintien en détention

Cédric Jubillar était auditionné jeudi devant un juge des libertés et de la détention au tribunal judiciaire de Toulouse. Soupçonné du meurtre de son épouse Delphine, le peintre-plaquiste a été placé en détention provisoire il y a près d'un an.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cédric Jubillar, le 23 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines (Tarn). (FRED SCHEIBER / AFP)

La justice se prononcera lundi 13 juin sur le prolongement ou non de la détention provisoire de Cédric Jubillar, soupçonné du meurtre de son épouse Delphine, indiquent jeudi 9 juin un de ses avocats à franceinfo. Cédric Jubillar sera présent pour la décision qui sera rendue lundi à huis-clos, a appris France Télévisions auprès d'un de ses avocats.  

>> Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar confronté à son ex-codétenu pour savoir s'il lui a avoué les faits

Cédric Jubillar était auditionné jeudi devant un juge des libertés et de la détention au tribunal judiciaire de Toulouse. "Il n'y a pas d'élément pour que Cédric Jubillar reste en détention", estime son avocat maître Martin avant l'audience. Aujourd'hui, tout ce qui a été vérifié ne démontre pas la culpabilité de cet homme et l'en éloigne même, en l'absence de toute preuve, de toute scène de crime et de toute trace."

Mis en examen pour "meurtre par conjoint", le peintre-plaquiste de 34 ans a été placé en détention provisoire il y a près d'un an, le 18 juin 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.