Affaire Delphine Jubillar : les gardes à vue prolongées

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Delphine Jubillar : les gardes à vue prolongées
France 2
Article rédigé par
A. Chauveau - France 2
France Télévisions

La garde à vue de Cédric Jubillar est prolongée. Le mari de Delphine Jubillar, disparue en octobre dernier, est interrogé depuis deux jours par les enquêteurs.

Derrière ces murs de la gendarmerie nationale de Gaillac (Tarn), Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père ont passé leur deuxième nuit en garde à vue. Les enquêteurs sont convaincus que le mari de Delphine, cette infirmière de 33 ans, ne dit pas toute la vérité. Mais sa nouvelle compagne est formelle : "Pour moi il est innocent. Il ne m’a jamais montré comme quoi ce serait lui qui aurait fait ce geste-là. Pour moi Cédric c’est une perle", indique Séverine.

Preuves des gendarmes

Le couple serait ensemble depuis deux mois. L’artisan n’aurait, selon elle, jamais changé de version : Delphine Jubillar serait partie pendant qu’il dormait. Mais, selon Le Parisien, les gendarmes disposeraient d’éléments matériels prouvant le contraire. Cédric Jubillar aurait bien utilisé son téléphone une partie de la nuit. De son côté, Delphine Jubillar aurait envoyé une photo d’elle en nuisette à un ami, peu avant l’heure où son mari affirme qu’elle serait sortie promener ses chiens. Les trois gardes à vue doivent s’achever vendredi à la mi-journée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.